voir le site : Le guide complet

Complément d’information à propos de voir le site

Confectionner votre e liquide DIY ( ou Do It Yourself ), est un moyen économe et créatif de recevoir un produit à fumer la cigarette électronique adapté à vos goûts et à vos besoins. En mélangeant trois éléments simples, une base, des arômes et de la nicotine, vous aurez une solution qui ne demandera qu’à être vaporisée pour vous offrir des volutes de vapeurs aux saveurs bien travaillés et variées ! Vous le transporterez dans une fiole en verre ou en plastique, et vous pourrez choisir toutes ses caractéristiques comme sa viscosité, afin d’éviter toute fuite lors de l’utilisation. Le passage à la cigarette électronique vous a déjà fait faire des économies ? C’est une excellente nouvelle, mais vous pouvez réduire vraiment les frais liés à votre consommation en fabriquant vous-même votre e liquide DIY. En effet, un e liquide fait maison coûte jusque 10x moins cher qu’un juice préfait ! C’est donc une économie pour votre wallet digital, mais aussi un superbe moyen d’expérimenter la vape, et d’apprendre à connaître vos goûts, pour trouver LA recette qui vous éloignera à tout jamais du tabac ! Les possibilités de personnalisation sont infinies, et quelques notions de base vous feront passer de débutant intéressé à véritable spécialiste du juice-making !

Le propylène glycol ( ou PG ) est une substance presque inodore, à faible volatilité et légèrement visqueuse. Il est l’un des principaux ingrédients qui entre dans la matière d’un e-liquide pour cigarette électronique. Il s’agit d’un agent de conservation clairement utilisé dans les industries alimentaires, pharmaceutiques et cosmétiques. Le propylène glycol est utile pour d’exhausteur de goût dans la matière d’e-liquides, où il reproduit fidèlement le goût authentique. Les recharges liquides Alfaliquid contiennent du PG agréé CPE ( conformité Pharmacopée Européenne ). Une valeur PG supérieure, telle que dans notre collection Originale d’Alfaliquid, aide donc la conservation des goûts. La glycérine végétale ( ou VG ) est une substance incolore et inodore, visqueuse et non toxique au goût sucré. Il est également l’un des principaux ingrédients qui entre dans la composition d’un e-liquide. Il est utilisé dans l’industrie pharmaceutique, alimentaire et cosmétique. Cet additif alimentaire est responsable de la vapeur pro abondant et volumineuse de l’évaporateur. Les liquides Alfaliquid présentent du VG agréé CPE ( conformité Pharmacopée Européenne ).

Vous avez la base première, gardant pour apporter du goût et rendre le tout un petit peu plus agréable à fumer la cigarette électronique, les emploient des arômes alimentaires. D’origines d’origines naturelles ou synthétiques, ces derniers s’avère être entre 10 et 15 % du mélange terminal. c’est avec à ces arômes, que vous pouvez vaper des liquides gourmands, fruités, classic ou bien encore mentholés par exemple… Les ne manquent pas d’imagination à ce sujet ! enfin, dernier ingrédient qui entre dans la matière des liquides : la nicotine. prenez note que celle-là n’est pas obligatoire, et que vous pouvez totalement, si vous le souhaitez, vaper des eliquides sans nicotine. Sa présence vous permettra cependant d’éviter la impression de manque souvent héritée de votre sevrage tabagique. Plus votre consommation de cigarettes aura été importante, et plus votre taux de substance nicotinique devra être important. comptez par exemple un taux de 16mg pour un gros fumeur. Plus le temps passera, et plus corps humain vous fera ressentir que la substance nicotinique n’est plus essentielle. on pourra ainsi annoncer fièrement que vous vapez en 0mg ! Pour le bon taux, pensez à vous reporter à nos articles pour petit, moyen et gros fumeurs.

Le « throat hit » ou le « hit » est la impression de contraction dans la gorge provoquée lors du passage de la fumée d’une cigarette classique. La cigarette électronique, accompagnée d’un e-liquide nicotiné, permet donc de reproduire ce hit très recherché par les vapoteurs en plein sevrage tabagique. Vous êtes fumeur et vous souhaiteriez passer à l’e-cigarette. Cependant, le marché est vaste et il n’est pas évident de sélectionner sa cigarette électronique quand on débute. Vous pensez peut-être que seuls l’aspect esthétique et vos finances importent pour savoir quelle cigarette électronique choisir. Or ce ne sont absolument pas les seuls critères. La cigarette électronique est un dispositif qui va remplacer votre cigarette classique et vous aidera à prendre bonheur en vapotant. Elle contient un e-liquide aromatisé avec ou sans substance nicotinique. Choisir sa cigarette électronique ne se fait pas à la légère. En effet, la constitution d’une cigarette électronique n’est pas identique pour un gros fumeur que pour un fumeur modéré. Grâce à ce guide, vous allez pouvoir trouver l’article qui se rapporte à vos routines de consommation. Comme il existe de nombreux modèles de cigarettes électroniques, vous trouverez autant d’e-liquides que de fumeurs. L’e-liquide se définit par sa base PG/VG, ses arômes et son taux de nicotine. Le taux de PG, ou propylène glycol, est au départ du hit. Celui de VG, ou glycérine végétale, définit la quantité de vapeur d’eau. Choisir sa cigarette électronique sera aussi fonction de ces taux. En effet, plus il y a de vapeur pro, plus l’e-cigarette sera susceptible de s’encrasser. il faut alors préférer un modèle correspondant à sa base PG/VG.

Il est recommandé de se baser sur sa consommation d’ancien fumeur pour trouver le taux de nicotine de son e-liquide. Ces chiffres sont néanmoins des moyennes qui ne conviennent pas à tous les vapoteurs. N’hésitez pas à adapter votre taux de nicotine selon vos ressentis, de vos souhaits et de vos impressions pour compléter à arrêter de fumer. En France, la dose de substance nicotinique dans un e-liquide est limitée à 20 mg/ml. Un liquide pour cigarette électronique est ainsi finalement d’une grande facilité. La PG et la VG qui forment la base sont des éléments employés dans agro-alimentaire et pharmaceutique. Vous en dépensez chaque jour dans votre dentifrice ou en mangeant du pain de mie par exemple. Ils sont parfaitement anodins et ils se vaporisent à basse température, ils sont donc finaux pour le vapotage. Le problème lorsqu’on débute avec la cigarette électronique, c’est qu’il existe des milliers de goûts différentes et qu’il n’est pas à coup sûr évident de savoir par où commencer.

Pour le choix de l’arôme, c’est assez simple, quand bien même cela peut paraitre dans certains cas absurde. L’arôme d’un e-liquide est fait à partir d’arômes alimentaires mélangés à une base. Ce qui est par conséquent extraordinaire avec la cigarette électronique c’est donc qu’il est possible de proposer absolument tous les parfums existants, du tabac blond classique à l’arôme « tartine beurrée »…Les noms des produits ou leur description sont assez parlant donc il suffit de choisir selon nos idées, de notre soif de connaissance. Pour les débutants, ceux qui essayent pour la première fois, nous suggérons sure les arômes tabac ou mentholés. Non pas qu’ils soient meilleurs, mais quelqu’un qui arrête de fumer va dénicher une sensation et un parfum ressemblant à la cigarette. Il va peut être trouver ridicule l’idée de vapoter un parfum à la pomme ou au chocolat. Le choix d’un arôme différent se fera à coup sûr dans un 2 ème ou 3 ème temps : La grande majorité des vapoteurs commence par un arôme tabac et ensuite va, petit à petit, essayer des arômes fruités ou gourmands. Le but étant de se dissocier de la cigarette. Après avoir vapoté pendant un mois de la pomme, il vous sera impossible de fumer à nouveau une cigarette, vous aurez cela absolument génante.

Source à propos de voir le site